Pratiquer le candaulisme

600x600_Candaulisme

Inspiré de l’histoire de Candaule, ancien roi de Lydie, le candaulisme est une pratique sexuelle qui consiste, généralement pour l’homme, à éprouver du plaisir lorsqu’un autre contemple sa femme ou la glisse dans son lit. Cela dit, pour être candauliste, il faut aimer prendre soin de l’autre et être ouvert d’esprit. Si vous avez ces principales qualités et que vous souhaitez pratiquer le candaulisme, voici quelques conseils qui pourraient vous aider.

Les fondements de la réussite de l’expérience

Devenir candauliste, c’est une décision à prendre à deux. De même, pour que tout se passe bien, vous devez d’abord être patient (e) avec votre partenaire : comprendre ses appréhensions et aller à son rythme, afin qu’il/elle ne se sente pas brusqué (e).

Ensuite, redites-lui votre attachement et le rôle prépondérant qu’il/elle joue dans votre vie. En effet, le candaulisme doit renforcer les liens du couple et non les effriter. C’est pourquoi vous ne devez jamais le/la laisser douter de vos sentiments.

Enfin, pour séduire son/sa complice, votre moitié doit avoir de bons comportements et revoir ses exigences à la baisse. En effet, nul n’est parfait et personne ne veut passer du temps avec un partenaire désagréable.

Le code du candaulisme

Si vous ambitionnez être le complice d’un couple candauliste, il vous faut :

  • connaitre les différentes formes de candaulime
  • être ponctuel et respectueux, surtout avec la femme ;
  • avoir une situation financière stable et un moyen de déplacement : c’est l’idéal. Mais, si vous ne remplissez pas ces critères, ne le démontrez pas ;
  • être compréhensif et affirmer votre personnalité : ce qui est testé à ce niveau, c’est votre capacité d’écoute. Savez-vous vous exécuter lorsque le mot d’arrêt décidé est prononcé ? Pourrez-vous comprendre les autres, s’ils ne veulent pas faire ce que vous auriez voulu ? Chacun a ses limites : il est important que vous respectiez celles de vos partenaires et que vous sachiez faire respecter les vôtres, sans être agressif ou discourtois ;
  • être sûr de vous, charmant et intéressant : lors d’une sortie à trois, évitez d’ennuyer vos interlocuteurs ou de trop parler de vous. Cherchez à vous rapprocher de l’autre conjoint, tout en vous concentrant sur votre allié dans le jeu ;
  • soigner votre apparence et être prévoyant : votre haleine, votre habillement et votre hygiène corporelle sont inspectés. Si vous faillez sur l’un de ces points, cela laissera une mauvaise impression à vos partenaires. Par ailleurs, ayez toujours des préservatifs sur vous, sans faire des allusions sexuelles, si le moment ou le lieu ne s’y prête pas.

Les rendez-vous avec le complice

Qu’ils soient occasionnels ou réguliers, les moments passés avec le complice sont déterminants. Pour ce faire, le/la partenaire candauliste a le choix entre :

  • ne pas assister aux rencontres : ce qui permettra aux partenaires de vivre intensément leurs passions ;
  • être présent (e) et le faire savoir : ainsi, le couple partagera son plaisir à travers des regards, des mots ou des effleurements ;
  • être dans une autre pièce : dans ce cas, le/la candauliste peut en informer le complice et ne pas intervenir. Ou, ne rien lui dire et installer des caméras cachées pour voir les amants en action.